LE MOUCHERON

DESCRIPTION ET DANGERS

Les 2 espèces de moucheron principalement rencontrées sur le territoire français sont : le moucheron piqueur (Culicoides impunctatus) qui se nourrit de sang, vit près des lacs et des étangs, des rivières et des ruisseaux et des zones humides en général, et le sciaridé (Famille Sciaridae) dont les larves causent des dégâts aux racines des plantes.

Ces indésirables petites bêtes ne représentent pas de réel danger sanitaire mais deviennent nuisibles lorsqu’elles se trouvent dans votre environnement en trop grand nombre.

DECTECTER LA PRESENCE DE MOUCHERONS

  • Une présence importante moucherons volant dans vos locaux.
  • Des asticots rampants à la surface du sol, généralement le soir.
  • Des pupes (cocons) retrouvées au sol, près des joints ou sous vos éviers.
  • Nombreuses toiles d'araignées dans vos locaux.
  • Des moucherons dans votre salle de bain ou votre cuisine, parfois posés sur les murs.

L’EXTERMINATION

Maintenant que vous avez détecté la présence de moucherons au sein de votre environnement de vie ou de travail, il est impératif d’agir rapidement afin de combattre l’invasion et ainsi vous protéger des nombreux dangers que véhicule ce nuisible.

En contactant nos experts vous bénéficierez du savoir-faire et de l’expertise technique d’une équipe de désinsectisation professionnelle et expérimentée. Nous vous garantissons une extermination efficace, discrète, pérenne et rapide de tout indésirable afin d’anéantir toute nuisance tout en maintenant le confort, l’hygiène et la réputation de votre lieu de travail ou de vie.


Moyens de lutte contre l’invasion (sans danger pour votre famille et vos animaux domestiques):

PREVENIR UNE INVASION DE MOUCHERONS

Nos professionnels vous livrent aussi de précieux conseils et astuces afin de limiter ou empêcher l’installation des nuisibles.

  • Bien ventiler votre habitation, des changements brutaux d'air les repousseront vers l'extérieur.
  • Bien refermer le paquet de terreau si vous ne l'avez pas complètement utilisé.
  • Vos poubelles doivent être hermétiquement fermées, et régulièrement vidées, particulièrement celles contenant des déchets organiques.
  • Évitez les arrosages trop fréquents ou trop copieux de vos plantes, et attendez que la terre s’assèche pour les ré-arroser.
  • Ne pas laisser les fruits ou pommes de terre abîmées à disposition des moucherons.
  • Bien aérer les locaux embrumés pour évacuer l'humidité.
  • Évitez de laisser les fenêtres ouvertes lorsque la lumière est allumée, particulièrement d'avril à septembre.

Cependant, si vous avez déjà repéré des signes de la présence de moucherons, il est peut-être trop tard pour faire de la simple prévention.